L'histoire de la parentalité

Il y a encore 60 ans, on se représentait les notions de famille, de parents comme un organe fonctionnel, avec juste des droits et des devoirs ; subvenir aux besoins physiques surtout. 

La dimension affective était très peu mise en avant.  C'était la dimension de "faire", de l'autorité parentale. 

La notion de parentalité apparait dans les années 1950. Elle se définit comme le processus d'appropriation de la fonction parentale. La dimension psychologique et affective commence à être prise en compte. C'est seulement dans les années 1990 que cette notion prend le sens qu'on lui connait aujourd'hui, c'est-à-dire, la qualité de parents, le "faire avec " l'enfant. Les compétences de parents sont enfin reconnues sur le plan affectif, émotionnel et pédagogique. Les parents s'informent cherchent du sens. 

Dès lors beaucoup d'ouvrages, de théories et de pédagogues, avancent différents points de vue, de méthodologies, afin d'apporter des réponses aux parents en soif de savoirs. 

La multiplicité des ces conseils, peut perdre les parents et les mettre dans une confusion, qui souvent génère plus de stress et de doute que de réponses rassurantes

C'est là que les parents se perdent et demande de l'aide. Ce qui est une bonne chose. 

En effet demander de l'aide en tant que parents, avoir des doutes, être perdu n'est en aucun cas un échec dans son rôle de parent, bien au contraire. 

Chercher du sens et des solutions adaptées à sa propre situation, sa propre histoire, c'est être soucieux du bien-être de son enfant. 

C'est à ce moment-là que je peux si vous le souhaitez intervenir. 

Soutenir la parentalité est pour moi une part très importante de mon métier. 

A mon sens cela consiste à vous accompagner dans des périodes de difficultés, en vous aidant à prendre conscience dans un premier temps de toutes vos compétences de parents et de vous déculpabiliser de ne pas à un moment, avoir de réponses. 

Ces réponses nous les cherchons ensemble, dans le respect de vos valeurs éducatives. 

Je vous apporte une aide à la compréhension du développement de l’enfant, et la mise en place d'outils que nous construisons ensemble. Nous sommes dans ces temps de soutien à la parentalité une équipe (vous, votre enfant et mo). 

Je suis présente lors de la mise en action, pour répondre à vos questions et réadapter sur le moment au besoin. 

Mon rôle n'est pas moralisateur ou de vous dire "il faut faire comme-ci, comme ça". C'est important que vous soyez acteur de votre accompagnement et que les outils aient du sens pour vous. 

Vous êtes le premier éducateur de votre enfant...

Famille
 

Accompagner La parentalité

ça veut dire quoi?

La première définition du terme accompagne, se présente comme " se joindre à quelqu'un pour le suivre ou le guider". Il n'y a alors pas de hiérarchie du savoir. Vous et moi sommes une équipes avec votre connaissance de votre enfant et mes connaissances du développement de l'enfant

Le terme accompagnement engage également une notion de temporalité. Accompagner prend du temps et relate une difficulté profonde et durable dans son rôle de parent.

On commence à parler d'accompagnement à la parentalité à partir de au moins trois mois de suivit. 

C'est un travail de fond qui demande aux parents et au professionnels une connaissance approfondie de l'histoire de la famille accompagnée ; avec ses victoires, des sentiments d'échecs, ses douleurs et ses joies. 

Comme pour tout le secret professionnel est garanti et le respect de votre histoire également.

Image de Claudio Schwarz
 

Soutenir la parentalité

quelle différence avec l'accompagnement?

Le soutien de façon générale comme l'action qui "aide à faire subsister, faisant support ou appui". 

Lorsque que l'on parle de soutien à la parentalité, la démarche est plus un appui sur un moment, une période de crise ponctuelle. 

La mise en place d'outils cocréer (parents et professionnel) est plus pratico pratique. 

Cependant la compréhension de la dynamique familiale et de l'enfant est comme pour l'accompagnement la première étape de travail. 

Conseil aux enfants
 

Pourquoi je ne souhaite pas me positionner comme coach?

A mon sens le coaching amène une hiérarchie du savoir et du savoir-faire. Par exemple pour construire mon site je fais appel à un coach. Celui-ci m'apporte son savoir sur cet univers, que je ne connais pas, mes compétences étant axées sur la petite enfance. 
Lorsque que j'interviens dans les familles ou les crèches, je pars des compétences et des savoirs de chacun pour faire "avec", je ne hiérarchise pas les apports des uns ou des autres, nous sommes ensemble, une équipe. 
C'est pour cela qu'avant de parler d'accompagnement ou de soutien à la parentalité, je suis d'abord une éducatrice de jeune enfants, qui aide les parents à trouver des réponses à leurs difficultés, qu'elles soient passagères ou plus profondes.

Couple gay avec leur fille